Un week-end maritime

Rédigé par : LTT Arnaud Martin de Frémont, le 13 juin 2018

 

Jeudi 7 juin, en route vers Lann-Bihoué, nous avons réalisé deux passages : le premier à Royan (Charente-Maritime) pour le meeting « le Rêve d’Icare », meeting où l’Equipe de voltige de l’armée de l’air était présente le dimanche. Comme Icare, il faut oser aller jusqu’au bout de ses rêves. On nous demande souvent comment devenir pilote. Avant tout il faut y croire et il ne pas se limiter, tout le monde doit essayer de réaliser  ses rêves et s’en donner les moyens. 

 

Notre second passage était à Fontenay-le-comte (Vendée) pour les 60 ans du centre militaire de formation professionnelle. Il y avait également l’inauguration d’un bâtiment des blessés de guerre par Mme Darieussecq secrétaire d’état aux armées. En effet, nous soutenons les  blessés de guerre à travers l’association du CSINI, le cercle sportif de l’institution nationale des invalides, depuis 2 ans.

 

Puis le vendredi 8 juin, nous avons survolé Brives La Gaillarde (Correze) avec la présence dans la ville du 126ème RI, régiment d’infanterie de l’armée de terre. Le CIRFA de Brives (centre d’information et de recrutement des forces armées) est un acteur important dans le bassin d’emplois du département. L’armée de l’air c’est avant tout une formation de qualité pour une centaine de métiers différents. N’hésitez pas à vous rendre sur le sitte https://devenir-aviateur.fr pour vous documenter et vous informer sur les métiers de l’armée de l’air. 

C’est à Bisacarosse (Landes) que nous avons effectué notre premier entraînement pour préparer le meeting au profit du du rassemblement international des hydravions. Biscarosse, c’est une ville connue pour être le berceau des hydravions Latécoère mais également celui des lignes aéropostales et d’Air France au début années 30. Ce meeting a pu démontrer par ses expositions et démonstrations l’excellence de l’aéronautique européenne.  Une industrie de pointe au coeur de l’innovation. Nous avons pu admirer les Beriev BE-200, Grumman Alnatross, PBY Catalina, DC3, Beaver, Rafales marine de la 17F, le  Groupement de force aérienne de gendarmerie de la BA120. 

Le dimanche 10 juin, c’est avec les Mirage 2000-5 de l’EC ½ Cygognes (en charge des missions de police du ciel) que nous avons rendu hommage au lieutenant Roland Garros, pour les cent ans dee sa disparition en passant au dessus du tournoi de Tennis qui porte son nom et lancer la finale de la quinzaine parisienne. Cet aviateur était aussi l’inventeur du tir à travers l’hélice, il avait effectué la 1er traversée de la méditerranée et appartenait à la 1ère unité de l’armée de l’air avec la SPA 26 aujourd’hui nommée Roland Garros. Nous tenions à rendre hommage à cet homme libre, entrepreneur audacieux, héros de guerre tombé aux champs d’honneur. Les aviateurs sont des pionniers à la recherche permanente de l’innovation, ils sont fiers de leur héritage et de leur héros tombés pour notre liberté et assurent la police du ciel H24 7/7. 

Nous voulions également effectuer un passage à Nogent-le-Retrou (Eure et Loire) pour célébrer les 40 ans de l’UIISC1, unité d’intervention et instruction de la sécurité civile n°1 et ainsi mettre en avant la formation des sapeurs pompiers. Une météo défavorable ne nous a pas permis d’effectuer ce passage mais nous profitons de ce texte pour leur apporter notre soutien et leur témoigner notre plus grand respect. Leur devise est pleine de sens : Servir pour Sauver.

Par ailleurs, les pompiers des alpes-maritimes nous ont demandé notre concours pour réaliser un clip vidéo tourné le 13 et 18 juin à Salon-de-Provence. Celui-ci a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre sur les  incivilités que vivent quotidiennement nos pompiers.  Ils  servent avec dévouement et abnégation la population française,  sauvent des vies et nous partageons totalement leur valeurs et adirons leur engagement quotidien.  #laissezpasserlessecours

Notre dernière étape était la base aéronavale de Lann-Billoué (Morbihan) en présence de Jean-Yves le Drian, actuel président de la région et ancien ministre de la défense. Nous n’étions pas moins de 30000 personnes pour assister à ce superbe spectacle offert par nos marins du ciel et frères d’arme à l’occasion de cette journée portes ouvertes. Il faut reconnaitre que les « Pingouins » ont du talent et leur professionnalisme dans le cadre du SAR (search and rescue) n’est plus à prouver. Les Falcon 50 de la Flottille 24F sont d’ailleurs régulièrement sollicités le long des côtes et lors de longues traversées maritimes. Ces derniers nous avaient accompagné au printemps 2017 lors de notre traversée de l’atlantique Nord, dans le cadre de notre  tournée aux Etats-Unis.

Se sont mêlés à ce meeting des avions de légendes et  des avions modernes. Nous souhaitions par notre participation mettre en avant l’excellence et le savoir faire de l’aéronautique française, ainsi que les excellentes relations interarmées, mais avant tout partager avec le plus grand nombre la passion du vol et les valeurs républicaines.

Nous vous donnons rendez-vous le week-end prochain sur le meeting de l’air d’Evreux (Eure). 

ASP E. Fruitier

Remonter