2014APAF_047_01_069

BIENVENUE AUX PARRAINS 2014 !

Rédigé par : CNE Yannick QUICHAUD & CNE Olivier BLANC-TAILLEUR, le 9 mai 2014

Une pluie d’étoile s’est abattue sur la base aérienne de Salon de Provence le 7 mai dernier en raison de la présence des spationautes Jean-Loup Chrétien et Patrick Baudry, lesquels ont accepté d’endosser le statut de parrains 2014 de la Patrouille de France.

En effet, bon nombre d’arguments militaient pour faire vivre ce parrainage : la PAF est implantée à Salon de Provence depuis 1964 et cette ville copréside avec l’Ecole de l’air la Communauté des villes Arianes 2014. Cette année est également très importante pour l’armée de l’air. Nous allons assister à un véritable retour aux racines de l’aviation militaire puisque l’on célèbrera, entre autres, la naissance du fait aérien militaire survenue lors du premier conflit mondial en 1914 ainsi que les 80 ans de l’armée de l’air créée le 2 juillet 1934.

Le choix des parrains est alors apparu comme une évidence : les deux premiers cosmonautes français ! Ils ont débuté tous les deux leur carrière en qualité de pilotes de chasse et ont été formés à l’école d’ingénieur de l’Ecole de l’air. Ambassadeur de notre pays en 1980, nos deux spationautes avaient donc , eux aussi, toute légitimité à représenter toute la communauté des aviateurs de l’armée de l’air en parrainant la Patrouille de France !

Jean-Loup Chrétien, dispose de plus 10 000 h de vol à son actif. Entré à l’Ecole de l’Air en 1959, il fait ses premières armes sur Mirage III et Mirage F1 avant d’être le premier français, et le premier européen de l’ouest, à effectuer une sortie dans l’espace en 1982. Affecté à la cité des étoiles à Moscou durant deux années, il fera partie de l’équipage franco-russe à bord de Soyouz T-6 en vue de réaliser son premier vol habité à bord de la station Saliout 7 du 25 juin au 2 juillet 1982.

Son second vol, en tant que cosmonaute, se déroule du 26 novembre au 21 décembre 1988 à bord de Soyouz T M-7 et il procédera à une sortie extravéhiculaire de 5h57 depuis la station MIR.

Affecté à la NASA à Houston, c’est en qualité d’astronaute qu’il effectuera son troisième vol à bord de la navette américaine Atlantis avec amarrage à la station MIR du 25 septembre au 5 octobre 1997.

Patrick Baudry est entré à l’Ecole de l’air en 1967 et vola sur le F100 Super Sabre et le Jaguar avant d’être affecté à son tour à la cité des étoiles en compagnie de Jean-Loup dès 1980. Il sera membre du second équipage pour le premier vol franco-russe en 1982.

Il rejoint le corps des astronautes à la NASA en 1984 afin de préparer le premier vol franco-américain à bord de la navette Challenger, du nom du bateau qui mesura le fond marin le plus profond du globe. Après 13 reports de tir, la navette est ramenée au hangar en raison de problèmes techniques graves.

Finalement, il effectuera son premier vol en qualité d’astronaute à bord de la navette Discovery du 17 au 24 juin 1985.

Patrick Baudry totalise plus de 15 000 h de vol sur quelques 400 machines différentes !

Nos deux parrains se sont pliés à la coutume : ils ont volé pour la première fois avec la Patrouille de France. Jean-Loup Chrétien était placé derrière Athos 7, le capitaine William Leroy, tandis que Patrick Baudry embarquait derrière Athos 5, le capitaine Vincent Plantier. Le commandant Jean-Michel Herpin, notre leader, éprouva une grande fierté à emmener tous ses Athos en formation « Appollo », en compagnie des deux spationautes qui ont vu notre planète Terre depuis l’espace !

A l’atterrissage, force était d’admirer cette complicité entre tous ces pilotes mus par une même passion : celle de voler ! Patrick et Jean-Loup nous confiaient : « pour nous, c’est un cadeau du ciel de retrouver sa famille d’origine. Obsédés par la perfection, nous sommes impressionnés de découvrir le degré d’excellence atteint par la PAF et de voir que rien n’a changé : l’esprit de solidarité et d’amitié qui font la force de tous les aviateurs sont bien présents au sein de la PAF ! Au travers de ce parrainage, nous avons le devoir de faire rêver les plus petits aux côtés de la PAF qui constitue une belle image d’un ciel habité par des hommes oiseaux ! Aujourd’hui, nous avons rajeuni et nous avons conscience que notre savoir-faire s’est manifestement bien transmis.

Excités à l’idée de rencontrer ces hommes au parcours peu commun, nous étions tous émus de partager quelques heures avec nos aînés qui eurent l’audace de se lancer à la conquête de l’espace !

« Chaque période de l’histoire a tenté de construire des témoignages rassemblant l’ensemble des connaissances acquis par les hommes. Il y eut les pyramides, les cathédrales, les châteaux. Les fusées sont les cathédrales de notre temps, descendants directs de l’aviation mais, dépositaires de tout le savoir de l’humanité ». (Bernard Chabbert)

2014APAF_047_01_0012014APAF_047_01_0022014APAF_047_01_0082014APAF_047_01_0122014APAF_047_01_0272014APAF_047_01_0352014APAF_047_01_0592014APAF_047_01_0692014APAF_047_01_0722014APAF_047_01_077
Remonter