Du côté de la Manche

Rédigé par : ASP Emmanuelle JOURDAN, le 25 août 2017

 

Ce weekend, nous avons participé à deux meetings aériens qui se tenaient chacun non loin du Channel.

Comme l’an dernier, nous sommes allés nous produire dans le ciel de Perros-Guirec (Côtes-d’Armor), et pour cela, nous étions basés sur l’aéroport de Lannion, un peu plus au sud.

Le samedi 19 août, nous avons donc volé pour la 35ème fois au-dessus de la plage de sable fin de Trestraou, un agréable rivage du bord de Manche, long d’un kilomètre.

Si les paysages de ce qu’on appelle la côte de granit rose sont si atypiques, c’est grâce aux teintes rose et rouge des roches qui bordent le littoral. Sur une dizaine de kilomètres, la côte est constituée de monumentaux blocs de granite. Celui-ci est composé  de trois minéraux lui donnant sa couleur caractéristique : le feldspath donne le rose, le mica apporte du noir, et le quartz amène un gris translucide.

Nous avons évolué à Perros-Guirec, entre Trestraou et Trestrignel, en passant par la Clarté et Ploumanac’h, devant 60 000 personnes. Un peu plus tôt dans l’après-midi, l’Équipe de voltige de l’armée de l’air a présenté sa démo de voltige synchronisée, avec deux avions Extra 330.

 

Le lendemain, pour la première fois depuis notre déplacement aux États-Unis au printemps 2017, nous nous sommes produits hors de France. Nous sommes allés à Biggin Hill (Royaume-Uni), à 22 kilomètres au sud de Londres, pour célébrer le centenaire de l’aéroport.

En 1916, ce terrain d’aviation a été ouvert par le Royal Flying Corps , le corps aérien de la British Army, l’armée de terre britannique (leur force aérienne indépendante ne naquit qu’en avril 1918).

Lors de la Seconde Guerre mondiale, l’aérodrome a été une des bases de commandement durant la bataille d’Angleterre, qui eut lieu de juillet à octobre 1940.

Celle-ci opposa la Royal Air Force (armée de l’air britannique) à la Luftwaffe (armée de l’air allemande) soutenue par l’Italie. Le but de cette offensive allemande était alors de détruire la Royal Air Force afin de maîtriser le ciel du Royaume-Uni, pour faciliter une invasion du pays.

Biggin Hill a abrité plusieurs escadrons ayant combattu pendant cette bataille, équipés de Hurricanes et de Spitfires. Ils ont déclaré avoir détruit 1400 avions ennemis, au prix de la vie de 453 membres d’équipage provenant de l’aérodrome.

20 000 personnes sont venues assister au « Biggin Hill Festival of Flight », durant lequel nos homologues britanniques des Red Arrows ont aussi présenté leur démo. Des Spitfire et des Hurricanes étaient bien évidemment présents dans le ciel londonien, en honneur à l’histoire du lieu. Le F-16 belge et des hélicoptères tchèques ont également volé.

 

Samedi26 août, nous serons en Italie, au Jesolo Air Show 2017, et nous serons le lendemain en France, au meeting aérien d’Albert (Somme).

 

Crédits photo :

ADJ Michel Jouary
Paul Johnson / Flightline UK
Anaïs Scheltens Prince/Zoomin’photo

 

Remonter