De Jesolo aux coquelicots

Rédigé par : ASP Emmanuelle JOURDAN, le 1 septembre 2017

Nous avons parcouru ce weekend de longues distances, pour nous rendre sur les deux meetings auxquels nous avons participé : ils étaient distants de plus de 1000 kilomètres.

Le premier était l’European Airshow de Jesolo (Italie), et nous avons décollé de Salon vers la base d’Istrana samedi matin.

Jesolo est une commune située dans la région de Vénétie. Sa station balnéaire, appelée Lido de Jesolo, se trouve sur une fine bande littorale de sable, d’environ douze kilomètres de long, entre la mer Adriatique et la lagune de Venise.

Depuis 12 ans, l’European Airshow est une référence parmi les manifestations aériennes européennes.

C’est sur la plage du Lido de Jesolo que se tenait ce grand meeting, les 26 et 27 août. Nous avons participé uniquement à la journée du samedi, avec une démo beau temps présentée en milieu d’après-midi, sous un soleil de plomb, devant 150 000 personnes présentes sur la grande plage.

Ont également participé à cette fête aéronautique la patrouille nationale locale, les Frecce Tricolori, mais aussi la Patrulla Águilla espagnole.

 

Nous avons quitté dimanche la Vénétie, et avons survolé les Alpes dans deux pays différents (Italie et Suisse). Nous avons retrouvé la France, en atterrissant à Albert (Somme).

Après sept ans d’absence, l’aéroport d’Albert-Picardie a accueilli l’édition 2017 du meeting.

Cet aérodrome est situé en plein pays du coquelicot. L’origine de ce nom vient de la fleur éponyme, qui était la première à fleurir dans les champs de bataille de la Somme et des Flandres, après les combats de la Première Guerre mondiale. Ce symbole découle du poème A Flanders Field, écrit en 1915 par un médecin de l’armée canadienne.

Depuis 1921, en particulier dans les pays du Commonwealth, des coquelicots en soie ou en papier  sont portés par une grande partie de la population, en souvenir des soldats morts ou blessés au combat. Les fleurs s’acquièrent par un don, au bénéfice des vétérans et de leurs familles.

Dimanche à la mi-journée, à notre arrivée, de nombreuses personnes étaient déjà présentes pour la quatrième édition du meeting aérien d’Albert.

Cette année, la journée était placée sous le signe de l’amitié franco-belge. À ce titre, la composante air de l’armée du Plat Pays était particulièrement bien représentée. En plus des Red Devils, patrouille acrobatique évoluant sur quatre Marchetti SF 260, d’autres représentants d’outre-Quiévrain étaient présents. Un F-16 a également évolué dans le ciel picard, et un Airbus A320 et un hélicoptère NH90 étaient présents au sol en exposition statique.

 

Nous volerons samedi 2 septembre à Saint-Jean-de-Luz, et le dimanche 3 à Rodez, pour le meeting aérien organisé par l’association  « Tout le monde contre le cancer ».

 

Crédits photos :

ADJ Michel Jouary
Mariano Pizzolante
Diego Crotti
Étienne Daumas
Fred Haslin / Courrier Picard
Laurent Casaert / PassionAero

 

Remonter