2014APAF_070_01_025_0

DOLCE VITA & MASSIF DES MAURES

Rédigé par : CNE Yannick QUICHAUD & CNE Olivier BLANC-TAILLEUR, le 3 juillet 2014

Rome

La ville de Rome évoque une civilisation antique, la cité du Vatican et cette scène mythique dans la Fontaine de Trevi tirée du film franco-italien « la Dolce Vita » de Federico Fellini en 1960.

Point d’Empereur ni d’Anita Ekberg pour accueillir la Patrouille de France en terre romaine, mais nous avons tout de même participé à la 3e édition du « Roma international air show » organisé au-dessus de la plus grande des fontaines le 28 juin dernier : la méditerranée et plus précisément la plage de Ostia.

Parrainé par le Sénat de la République, la Chambre des députés, le ministère de la Défense, la région du Latium, et la province de Rome, ce meeting aérien fut organisé par 2 associations : « ASD Team Italia » et « Aeroclub Volere&Volare ». Le « Roma international air show » 2014, un des événements aériens le plus attendu en Italie, a réuni un plateau aérien assez prestigieux avec la présence des Patrula Aguila, des Frecce Tricolori, et autres solos displays suisse, polonais, belge, et néerlandais.

Un village d’exposition avait été mis en place pour promouvoir la culture aéronautique. C’est donc devant près de 100 000 personnes rassemblées à Ostia sur 3 km de plages que nous avons présenté notre série 2014 de type beau temps.

Hyères

Le lendemain, nous avons quitté la province de Rome pour nous poser sur la Base aéronavale de Hyères car nous devions assurer une prestation au-dessus de la Base école Général Lejay implantée sur la commune du Cannet des Maures dans le Var.

Le Cannet des Maures est un des plus anciens villages de Provence réputé pour l’exploitation des mines de Bauxite, minerai rouge, de la fin du XIX siècle jusqu’en 1991, et l’élevage des vers à soie. C’est donc à l’occasion de son 60e anniversaire que l’Ecole de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre a organisé un très beau meeting aérien, retransmis en direct sur le site internet du ministère de la Défense avec les moyens techniques de l’ECPAD, en présence de son parrain, le journaliste Denis Brogniart, sur la base école du Cannet des Maures le dimanche 29 juin.

Près de 18 000 visiteurs s’étaient déplacés pour admirer les expositions statiques et les évolutions aériennes. Pour ses 60 ans, l’Aviation Légère de l’Armée de Terre a présenté ses capacités et son savoir-faire à travers quatre scénarios dynamiques : extraction de ressortissants, lutte contre les feux de forêt, aérocombat et évacuation sanitaire. Le public a également découvert, ou redécouvert, les appareils d’ancienne génération ainsi que les dernières acquisitions de l’ALAT : le Tigre et le Caïman.

Au cours de cet événement, nous avons rencontré le Général de brigade Marc Demier, commandant l’Ecole de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre, ainsi que le Général de Division Olivier De LaMotte, commandant l’ALAT. Présent sur le site, Pierre Bayle, Directeur de la DICOD et Porte-parole du ministère de la Défense, nous confiait que « la participation de la PAF rendant hommage aux 60 ans de l’EALAT était un beau symbole à l’égard de cette famille de pilotes qui partagent le goût de l’action.

La PAF a prolongé l’ensemble des ballets aériens qui ont été présentés au public dans un décor de toute beauté. Je me réjouis de ce type d’actions interarmées concourant à mettre en exergue le savoir-faire de nos militaires et à faire rayonner les différentes unités de la Défense.»

La Patrouille de France était honorée de représenter l’Armée de l’Air parmi ses frères d’armes de l’Armée de Terre et de contribuer ainsi au renforcement des liens qui unissent les différentes armées françaises entre elles.

Nous adressons nos vifs remerciements à Maurizio de Rinaldis, ancien leader des Frecce Tricolori et directeur de l’association « ASD Team Italia », Alessandro Pizzi, Président de « Aeroclub Volere&Volare », le Colonel Sowa, attaché de l’air près l’ambassade de France à Rome, ainsi que le Général Marc Demier pour la qualité de leur accueil à Pratica di Mare, Ostia et au Cannet des Maures.

2014APAF_071_01_020_02014APAF_071_01_018_02014APAF_071_01_0172014APAF_071_01_004_02014APAF_071_01_002_02014APAF_071_01_001_02014APAF_070_01_0542014APAF_070_01_048_02014APAF_070_01_051_02014APAF_070_01_043_02014APAF_070_01_037_02014APAF_070_01_036_02014APAF_070_01_030_02014APAF_070_01_025_02014APAF_070_01_018_02014APAF_070_01_017_0

 

Remonter