2016APAF_066_01_001

La mémoire en héritage

Rédigé par : LTT Antonia Buroni, le 30 août 2016

2016APAF_065_01_003

Nous avons débuté notre week-end par un passage, jeudi 25 août, sur  l’ossuaire de Douaumont (Meuse).

L’histoire de ce monument débute après l’armistice de 1918, lorsque l’évêque de Verdun décida la création d’un édifice à la mémoire des soldats ayant pris part à la bataille de Verdun de 1916. Il fut inauguré le 7 août 1932 par Albert Lebrun, président de la République de l’époque. 130 000 soldats inconnus, français ou allemands, y reposent. Le 22 septembre 1984, la très symbolique poignée de main de François Mitterrand et Helmut Kohl eut lieu à cet endroit.

 

Samedi, nous étions présents à Sadournin (Hautes-Pyrénées), pour présenter notre série dans le cadre du meeting organisé « Les ailes de l’emploi » par l’ASBES (Association Sadournin Baïses de l’Esprit Sportif, dont la mission est de promouvoir l’esprit sportif), après la réussite de l’édition 2013. Ce village, niché sur les contreforts des Pyrénées a accueilli ce week-end une manifestation réunissant sur un seul et même site démonstrations aériennes et un village emploi dédié aux métiers de l’aéronautique.

Nous avons décollé de l’aéroport de Tarbes où nos avions étaient stationnés, pour effectuer notre démo sous un soleil de plomb.

 

Nous étions de retour dans la Meuse dimanche 28 août après-midi. Nous avons présenté notre série au meeting aérien du centenaire de la bataille de Verdun, au dessus de l’aérodrome de Verdun-Sommedieue.

La bataille de Verdun eut lieu du 21 février au 19 décembre 1916, durant la Première Guerre Mondiale. Les armées françaises et allemandes en ont été les protagonistes. La bataille de Verdun a été initiée par le général Von Falkenhayn, commandant en chef de l’armée allemande, mais cela se retourna contre lui car les pertes humaines allemandes furent nombreuses. Cette bataille a été la plus longue de la Grande Guerre, et il  y eut de chaque côté de nombreux morts (143 000 soldats allemands et 163 000 soldats français), tout cela pour un résultat militaire nul.

Pour ce meeting, c’est la base aérienne dÉtain-Rouvres qui a accueilli toute l’équipe, et qui héberge habituellement le 3e Régiment d’Hélicoptères de Combat de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre.

 

Les 20 0000 spectateurs présents sur l’aérodrome de Verdun Sommedieue ont pu, à partir du début de l’après-midi, admirer les évolutions d’aéronefs qui se sont succédés pêle-mêle : Rafale solo display, Stearman, Stampe ou encore l’ALAT avec des Tigre, Puma et Gazelle. Déposer le drapeau tricolore dans les cieux de cette région meurtrie par l’histoire a été un moment très fort pour l’équipe.

 

Nos prochaines démos auront lieu les 2 et 3 septembre à Zeltweg (Autriche) pour le meeting aérien Airpower. Nous serons ensuite présents le 4 septembre à La Rochelle..

2016APAF_065_01_0012016APAF_065_01_0022016APAF_065_01_0042016APAF_065_01_0052016APAF_065_01_0062016APAF_065_01_0072016APAF_065_01_0082016APAF_065_01_0102016APAF_065_01_0112016APAF_066_01_0022016APAF_066_01_0032016APAF_066_01_0042016APAF_066_01_0052016APAF_066_01_0062016APAF_066_01_0072016APAF_066_01_0082016APAF_066_01_0092016APAF_066_01_0102016APAF_066_01_0112016APAF_066_01_0122016APAF_066_01_0132016APAF_066_01_0142016APAF_066_01_0152016APAF_066_01_016
Remonter