Meeting de l’Air dans l’Eure

Rédigé par : ASP Emmanuelle JOURDAN, le 21 juin 2018

C’est  un weekend à un seul site que nous venons de passer. Le meeting national de l’air de la base aérienne 105 d’Évreux s’est tenu les samedi 16 et dimanche 17 juin 2018.

Sur le chemin de la Normandie, nous avons tout d’abord fait un passage au-dessus de la base de Rochefort (Charente-Maritime).  La base aérienne 721 forme notamment les sous-officiers de l’armée de l’air, grâce à l’École de formation des sous-officiers de l’Armée de l’air (EFSOAA). Celle-ci dispense notamment la formation militaire de tous les sous-officiers de l’armée de l’air. Elle assure également formation des principales spécialités (aéronautique, logistique…) et  intervient dans le parcours professionnel des sous-officiers, tout au long de leur carrière.

À la Patrouille de France,  40 sous-officiers oeuvrent chaque jour et apportent leur savoir acquis dans cette école d’excellence : une majorité de mécaniciens (de toutes spécialités : avionique, armement, servitude, vecteur) mais aussi des secrétaires.

 

Jeudi matin, nous avons donc été très fiers d’effectuer un passage au-dessus de la BA 721 à l’occasion des 40 ans de la base école, ainsi que pour la cérémonie annuelle du baptême de promotion. Le Président de la République était présent au sol pour la célébration, et nous l’avons survolé avec d’autant plus de fierté.

Nous nous sommes posés sur la base rochefortaise pour refaire le plein des Alphajet, puis nous avons continué notre route vers la Normandie.

 

S’en est suivi un jour d’entraînement à Évreux, dont nous avons profité pour effectuer un passage au-dessus de Bû (Eure-et-Loir) pour une commémoration des deux guerres, organisée à la base de loisirs de Brionne.

La base aérienne d’Évreux accueillait samedi et dimanche le premier meeting de l’air 2018 (le second se tiendra sur la base de Nancy les 30 juin et 1er juillet prochains).

Ce meeting était l’occasion de fêter le 105ème anniversaire de la « Halte aérienne Bellenger ». Elle fut inaugurée le 9 juin 1913 en l’honneur du capitaine Georges Bellenger, originaire d’Évreux, et pionnier de l’aviation et fondateur du brevet de pilote militaire.

De nos jours, la BA 105 qui est essentiellement orientée vers l’aviation de transport, est toujours sur le chemin de l’innovation. Tout d’abord, grâce au projet « Smart Base » : Innover pour améliorer le fonctionnement de la base aérienne et le quotidien du personnel. C’est ainsi que la base  héberge une pépinière numérique, qui favorise le lien entre jeunes entreprises novatrices et monde militaire, ce qui profite aux deux parties. Un peu plus loin dans le tempq, en 2021 exactement, la base aérienne d’Évreux hébergera une unité franco-allemande, la première unité binationale, qui volera sur des avions C130J « Super Hercules ».

 

Samedi en début d’après-midi, avant notre vol de démo, nous sommes passés sur le circuit des 24H du Mans, à l’occasion du lancement de la course.

Samedi et dimanche, ce sont 37 000 spectateurs qui sont venus sur la base ébroïcienne pour voir les ambassadeurs de l’armée de l’air. Équipe de voltige de l’armée de l’air, Équipe parachutiste de présentation et de compétition de l’armée de l’air, Alphajet solo display, Rafale solo Display, Couteau Delta, et nous-mêmes. Un A400M en provenance de la base aérienne d’Orléans, une autre base Transport, a en outre démontré en vol sa belle manoeuvrabilité et sa puissance. Symbole d’unité et de fraternité, un autre « Atlas », allemand cette fois, était cette fois en exposition statique au sol pour le plus grand plaisir des visiteurs qui patientaient pour le visiter.

 

Ce weekend, nous volerons dans le sud-est. Samedi 23 juin, nous serons présents à Valence (Drôme) pour le Aérotorshow. Dimanche 24, pour le Grand Prix de France de Formule 1, nous évoluerons au-dessus du circuit du Castellet (Var), puis de nouveau au meeting de Valence.

 

Photos :

ADJ Michel Jouary

SGC Julien Mortreuil

CDT Hervé Portenseigne

 

 

Remonter