Nouvelle semaine, nouveaux enjeux, nouveaux meetings

Rédigé par : LTT Arnaud Martin de Frémont, le 6 juin 2018

Vendredi 1 juin – Tarmac de Salon-de-Provence

Pour notre 5ème meeting de la saison, c’est un planning chargé et serré qui nous attend. Toute l’équipe est en ébullition.

Aux alentours de 10 heures, nous avons décollé en direction de Muret (Haute-Garonne), également connue pour être la ville de naissance de Clément Ader (pionnier de l’aviation qui a inventé le mot avion).

Lors de ce vol de transit, nous avons survolé la ville de Fréjus (Var) et particulièrement le 21ème RIMA pour leur cérémonie en présence du CEMAT, le Général d’armée Jean-Pierre Boser. Les « marsouins » célébraient les 100 ans de leur devise : Croche et tient (reconnaître et saisir l’ennemi puis l’immobiliser). Ce passage avait pour but de saluer et d’honorer tout nos frères d’armes de l’armée de l’air et du 21ème RIMA, engagés côtes à côtes dès le premier jour dans l’opération Serval et qui sont encore engagés dans l’opération Barkhane.

Deuzième passage, nous avons survolé Rieux Minervois (Aude) en hommage à Léopold Gourp, un des pionnier des lignes Latécoère et mort en Mauritanie en 1926.  Nous tenions à saluer la passion, le gout de l’aventure et les risques dont ont fait preuve ces pionniers de l’aviation. C’est à ces héros là que nous devons notre aviation d’aujourd’hui. Ne les oublions pas.

Pour chaque démonstration en meeting, il y a une reconnaissance d’axe et un entraînement de prévu. Arrivée sur la base de Francazal qui nous sert de base logistique, nous nous sommes brêlés et avons décollé en direction de Muret pour l’entraînement au dessus de la zone de démonstration afin de repérer la zone d’évolution.

 

Samedi 2 juin  – Tarmac de Francazal

La première démonstration de ce week-end se déroulait donc à Muret à l’occasion de la 32ème édition d’Airexpo, organisée par les étudiants de l’ENAC et SUPAERO.  Porté par le thème des débuts de l’aviation, ce meeting nous a offert un superbe plateau où nous  avons pu contempler une multitude d’avions mythiques :  Blériot XI, Warbirds, MS406, Rafale Solo Display, deux patrouilles civiles : Crazy Piper Team et Patrouille Yellow. L’hélicoptère de la Sécurité Civile était également présent et nous a offert un très beau spectacle avec une démonstration de leurs performances et une technicité sans faille. Nous tenons aussi à les saluer pour le travail qu’ils font au quotidien.

L’Equipe de Voltige de l’armée de l’air était également présente : le capitaine Busque en vol, le capitaine Berneyron au sol pour contrôler son axe et sa sécurité, ont provoqué pas mal de vertiges dans le public.

Ce meeting a été une réussite avec plus de 20000 personnes présentes et une mention particulière à l’organisation composée des jeunes étudiants, de l’ENAC dont la devise est d’Inventer le ciel de demain, et de SUPAERO, pour leur professionnalisme et leur efficacité. L’armée de l’air est au cœur de l’innovation que ce soit par sa capacité à se transformer ou par les matériels qu’elle emploie et développe.  A noter que tout comme SUPAERO, l’Ecole de l’air de Salon-de-Provence est membre du groupe ISAE.

 

Dimanche 3 juin – Tarmac de Cervia

 

Sur le tarmac de Francazal,  les dix Alphajets  précédés du Rafale Solo display ont décollé vers 10h en direction de Bellaria (Servia, Italie) tandis que le reste de l’équipe a embarqué dans le CASA.

C’est en effet pas moins d’une trentaine de personnes qui suit la Patrouille de France lors de chaque déplacement : les « pistards » de chaque pilote, une équipe réduite des mécaniciens du dépannage, du service technique, de la direction ainsi qu’une partie de la cellule communication. C’est grâce à cette cohésion et cet esprit d’équipe que les démonstrations peuvent prendre forme sous vos yeux. La Patrouille de France est une équipe, une seule et même entité qui avance dans la même direction, c’est une aventure humaine incroyable.

1200 KM plus à l’Est, une dizaine de degrés en plus, nous sommes accueillis par les Frecche Tricolori, la patrouille nationale italienne, qui ont percé le ciel de leur passage bas. Nous sommes arrivés en Italie sur la base de Cervia à quelques kilomètres seulement de la station balnéaire de Bellaria où se déroulera le meeting.

Cette 5ème édition du meeting de Bellaria Igea Marina est construite autour de la présence de plusieurs patrouilles : la patrouille nationale italienne, les Frecche Tricolori, la team Bretling, les Baltic Bees, une patrouille privée lithuanienne et nous même.  Une après-midi basée sur la performance, le spectacle, la précision et la rigueur. Impossible de passer à côté de l’excellence de l’aéronautique européenne, avec des démonstrations à couper le souffle et de superbes rencontres. Nous avons eu le privilège de passer en direct sur la Rai Uno et notre duo de commentateurs a réussi la performance de commenter également en Italien.

Nous vous donnons rendez-vous le week-end prochain sur la côte ouest, le 9 juin à Biscarosse, au ressemblement international d’hydravions et le 10 juin au Naval Air Show de Lann-Bihoué chez nos frères d’armes de la 24F.

N’oubliez pas de vous abonner sur les réseaux sociaux pour nous suivre, en vol.

ASP Elise FRUITIER

Remonter