2014APAF_097_01_011

Le Parlement de Bretagne et « la ville rose » teintés de Bleu, Blanc, Rouge !

Rédigé par : CNE Yannick QUICHAUD & CNE Olivier BLANC-TAILLEUR, le 24 septembre 2014

Le panachage tricolore de la Patrouille de France a coutume de transfigurer les cieux du monde entier. Si le statut d’ambassadeur de la PAF l’amène à prendre part aux shows aériens et à promouvoir le savoir-faire des spécialistes de l’armée de l’air, elle en profite parfois pour magnifier le patrimoine culturel et architectural des plus belles villes de France. Ce qui fut fait le week-end dernier lors de nos survols des villes de Rennes et de Toulouse.

De Rennes, capitale historique du Duché de Bretagne …

La ville de Rennes, chef lieu du département de l’Ile-et-Vilaine, fut témoin du rattachement du duché de Bretagne au royaume de France en 1532. Connue pour l’élévation de la Tour de l’horloge en 1467 citée par François Rabelais dans « Pantagruel », la ville de Rennes célèbre les 70 ans de sa libération.
A cet effet, un programme mémoriel a été développé par la ville en partenariat avec l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre. Ainsi, des expositions des peintres de l’air et de l’espace, des conférences et des projections de film animées par Bernard Chabbert eurent lieu durant toute la semaine. Puis, un meeting aérien a été organisé sous la férule de Guy Grangeré, Président de l’aéroclub Rennes Ile-et-vilaine.
L’édition 2014 de Rennes Airshow, placé sous le haut patronage du Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, a été labellisé « Mémoire et Liberté ». Ce meeting international rendit hommage à la Grande Guerre et aux 70 ans de lalibération de la ville de Rennes, et fut dédié à la mémoire du Colonel Diègue Santa, ancien militaire de l’Aviation légère de l’armée de terre.
Parrainée par Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense, cette manifestation commémorative fut l’occasion pour notre formation de présenter une série « beau temps » devant 15 000 spectateurs portés par cette culture du souvenir le 20 septembre dernier.
Lors de la réception organisée à la mairie de Rennes, Lénaïc Briéro, adjointe déléguée à l’éducation et aux politiques mémorielles, rappela qu' »une ville sans mémoire est une ville sans culture », et elle salua l’abnégation des soldats qui se battent aujourd’hui sur des théâtres d’opérations extérieures pour défendre la paix.
Bernard Chabbert, commentateur du meeting de Rennes Airshow, nous signalait « que ce meeting est une des rares manifestations en France conçu comme un véritable festival d’aviation. Ce succès tient au  consensus obtenu entre les élus et les exploitants de l’aéroport ainsi qu’à cette culture aéronautique forte qui s’est développée au sein de cet aéroclub, dont les membres ont une vision très humaine de l’aéronautique ».

… vers la cité des violettes et l’ancienne BA101

Nous quittâmes la Bretagne pour rejoindre la « ville rose ». L’architecture de la ville de Toulouse est marquée par la brique de terre cuite aux couleurs chaudes rouge orangé qui lui confèrent le surnom de « ville rose ».  Cette commune est la 4e ville la plus peuplée de France et jouit d’une réputation mondiale avec le cassoulet toulousain, le cachou Lajaunie, le développement de la culture de la violette, et ses chaînes de montage d’avions ayant été conçus, comme le Concorde ou l’Airbus A380. Aujourd’hui encore, Airbus Group reste un acteur clé de l’économie locale, dans les domaines de l’aéronautique et de l’espace.
Nous nous sommes posés sur l’aéroport de Toulouse Francazal, l’ancienne base aérienne 101 de Toulouse Francazal dissoute en 2009. L’association « des Etoiles et des Ailes » y organisait leur première manifestation aérienne à l’occasion des 100 ans de l’aviation commerciale et militaire.
L’association « Des Etoiles et des Ailes », présidée par Catherine Gay, regroupe une trentaine de membres actifs pour l’organisation de deux grands événements : le festival aérospatial et le meeting aérien. Créée en 2010 avec, comme perspective, l’ouverture du musée Aeroscopia à Blagnac, l’Association des « Étoiles et des Ailes » est née de la volonté de diffuser une culture artistique et scientifique en lien avec l’aéronautique et le spatial.
Saluons le succès rencontré par ce meeting aérien puisque la Patrouille de France a réalisé une série « beau temps » devant plus de 35 000 personnes le 21 septembre.
Notre participation au meeting de Toulouse-Francazal était plus que symbolique pour deux raisons : d’une part, elle illustre l’attachement de l’armée de l’air à cette région  qui symbolise le berceau de l’aéronautique française depuis la période de l’aéropostale, et d’autre part, l’armée de l’air n’oublie pas que la base aérienne 101 de Toulouse-Francazal fut créée, comme elle, en 1934.

Qu’il est loin mon pays, qu’il est loin …

Nous remercions chaleureusement Guy Grangeré, Président de l’aéroclub de Rennes Ile-et-vilaine, et Catherine Gay, Présidente de l’association « des Etoiles et des Ailes », ainsi que tous leurs bénévoles pour leur accueil et l’attachement aux valeurs de notre institution qu’ils nous ont témoignés.

2014APAF_097_01_0042014APAF_097_01_0082014APAF_097_01_0112014APAF_097_01_0122014APAF_097_01_0132014APAF_097_01_0142014APAF_097_01_0152014APAF_097_01_0182014APAF_098_01_0022014APAF_098_01_0032014APAF_098_01_0042014APAF_098_01_0052014APAF_098_01_008IMG_9681IMG_9682IMG_9683IMG_9710Patrouille_de_France_12Patrouille_de_France_2Patrouille_de_France_3Patrouille_de_France_4Patrouille_de_France_5Patrouille_de_France_6Patrouille_de_France_7Patrouille_de_France_8
Remonter