Des plateaux verdoyants du Forez au Périgord Pourpre

Rédigé par : CNE Yannick QUICHAUD & CNE Olivier BLANC-TAILLEUR, le 10 septembre 2014

En cette année de grandes commémorations militaires, un sentiment de fierté nous anime depuis le début de la saison des meetings puisque nous participons à l’entretien du devoir de mémoire lors de chacun de nos déplacements, et le week-end dernier n’a pas failli à cette règle. Les survols du pays roannais et bergeracois, en passant par Saint-Junien dans le département de la Haute-Vienne ou à Mérignac en Gironde, nous associaient aux célébrations du Centenaire de la Grande Guerre, des 80 ans de l’armée de l’air, de la libération de la ville de Bergerac programmées par les organisateurs de ces manifestations aériennes. Notre présence nous a également permis de saluer avec respect la mémoire de quelques aviateurs s’étant illustrés au sein du Régiment de chasse « Normandie-Niémen », ainsi que celle de Caroline Aigle, première femme pilote de chasse dans l’armée de l’air.

Escale dans le pays Roannais …

La plaine du Roannais, à l’ouest des monts de la Madeleine, au nord du département de la Loire, à la jonction des monts du Lyonnais, du Beaujolais et du Forez, s’ouvre largement sur le centre de la France.
Aujourd’hui, la ville de Roanne est reconnue pour l’invention de la Praluline, brioche aux pralines et à base d’amande et de noisettes, le développement de la bonneterie, de l’industrie du textile, du pneumatique et de l’armement. Sous l’impulsion et le dynamisme du chef Michel Troisgros et de la renommée de son célèbre restaurant, les bonnes tables et les bons vins sont légions et d’une manière générale, variés et d’un bon niveau.
Le Général d’armée aérienne Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air, fut le Président d’honneur de la 21ème édition du meeting de Roanne dont le thème s’articulait autour de « l’aviation militaire de la Grande Guerre à nos jours ». Il rappelait que « depuis 1973, cet événement est devenu une date majeure dans le calendrier des nombreuses manifestions aériennes qui se succèdent sur notre territoire durant la saison estivale ».
Une cérémonie militaire sur l’aérodrome de Roanne s’est déroulée en présence du Général de corps aérien Patrick Pacorel, représentant le Général Mercier, du Général Jean-Pierre Job, et du Général Jean-Loup Chrétien, parrain de notre formation, en l’honneur de la première année du centenaire de la Grande Guerre et des 80 ans de l’armée de l’air, créée le 2 juin 1934. Un plateau aérien très riche fut présenté aux 15 000 visiteurs et la Patrouille de France clôtura cette manifestation le samedi 6 septembre dernier par une série « beau temps ».
Quel émerveillement de voir voler l’Albatros D-V, le Fokker Triplan DR1 et le SE5 A, témoins des premières missions aériennes militaires lors de la Grande Guerre, et de mesurer le chemin parcouru après 100 années d’aviation militaire avec l’arrivée du Rafale, de l’A400 M et du Caracal ! L’envergure et la masse volumique de l’A380 ont également séduit le public roannais.
Les solennités se sont poursuivies à l’hôtel de ville de Roanne où nos pilotes remirent 49 diplômes au profit des élèves des classes BIA. Le Brevet d’initiation aéronautique en poche, les élèves se mirent à rêver en échangeant avec les pilotes de la PAF et l’ancien spationaute J-L Chrétien, lesquels ont tous fréquenté les aéroclubs en leur temps. Des vocations naquirent durant la soirée, c’est sûr !

… atterrissage sur les terres de Cyrano

Nous avons quitté le département de la Loire pour rejoindre celui de la Dordogne. Ce transit fut l’occasion de réaliser un passage officiel au-dessus de l’aérodrome de Saint-Junien en Haute-Vienne qui organisait le meeting aérien Centenaire 14-18 Légend’air.
La ville de Bergerac est située au sud-ouest du département dans un territoire appelé Périgord Pourpre, rappelant ainsi la couleur des feuilles de vigne à l’automne. La spécificité de cette ville est le tourisme viticole dont les vins de Monbazillac, Bergerac, Pécharmant, sont les plus réputés.
Après une édition 2001 restée dans tous les esprits en raison de son parrainage par Caroline Aigle, première femme pilote de chasse dans l’armée de l’air, l’Aéroclub de Bergerac a organisé un grand meeting aérien réunissant plus de 45 avions, des fameux « warbirds » de 39-45 aux ultramodernes Rafale et A400M, le 7 septembre dernier.
Cette manifestation visait à célébrer les 70 ans de la Libération de la ville de Bergerac et elle rendit hommage au célèbre Groupe de Chasse 2/30 «Normandie-Niemen» et à deux de ses éminents pilotes, le Lieutenant Marcel Lefèvre (Bergeracois d’adoption) et le Sous-lieutenant Jean Rey (natif de Bergerac), décédés respectivement en 1943 et 1944 en ex-URSS. Une plaque commémorative a été dévoilée pour honorer leur mémoire à l’entrée de l’aéroclub.
La Patrouille de France a présenté une série « beau temps » devant près de 15 000 personnes sous une chaleur presque inhabituelle pour la saison.

Le destin brisé de Caroline Aigle

Sur le transit Bergerac – Roanne en date du 5 septembre, nous avons survolé la rue « Caroline Aigle » inaugurée à proximité de l’aéroport de Mérignac (33) en vue de rendre hommage à la première femme française pilote de chasse dans l’armée de l’air.
Polytechnicienne et triathlète de haut niveau, Caroline sera brevetée pilote de chasse et sera affectée chez les « bleus » à Dijon pour voler sur M2000-5. Elle reprendra des études d’astronomie et de russe en vue d’intégrer l’équipe de spationautes de l’Agence spatiale européenne. Décédée en 2007, elle aurait eu 40 ans en 2014. Nous exprimons notre reconnaissance et notre profonde solidarité à l’ensemble de sa famille.

Nous souhaitons la bienvenue aux trois nouveaux pilotes de la Patrouille de France 2015 : le commandant Christophe Dubois, le capitaine Bertrand Tardif et le capitaine Christophe Wojcik.

Nous remercions Florian Chavroche, Président de l’ICAR, organisateur du meeting de Roanne, Philippe Chétail, responsable du plateau aérien du meeting de Roanne, Yves Nicolin, maire de la ville de Roanne, Francis Borderie, Président de l’aéroclub de Bergerac et organisateur du meeting, Daniel Garrigue, maire de la ville de Bergerac, l’ensemble des bénévoles, et jean-Loup Chrétien, notre parrain, pour la qualité de leur accueil, leur attachement aux valeurs militaires et leur amitié à l’égard de notre formation.

Remonter