Une rentrée dans les cieux du sud-ouest

Rédigé par : ASP Emmanuelle JOURDAN, le 7 septembre 2017

Vendredi était jour de départ vers le pays basque. Nous avons laissé la Provence dans l’après-midi, en destination de Biarritz, et nous nous sommes posés sur l’aéroport de la ville.

Après une étape pour refaire les pleins des avions, nous avons redécollé en toute fin d’après-midi afin d’effectuer un entraînement sur Saint-Jean-de-Luz.

La « cité des corsaires », grâce à sa grande plage en centre-ville et à ses équipements, demeure une des stations balnéaires des plus connues du Pays basque. Le surf est bien sûr une activité phare dans la région. Un haut-fond situé au nord-ouest de la baie de Saint-Jean-de-Luz permet la formation d’une vague géante, appelée Belharra, haute de 8 à 15 mètres de haut. Elle est épiée par tous les surfeurs des environs. Elle déferle en moyenne une fois tous les deux ans.

Pour la 22ème année de suite, la cité luzienne a vu son ciel devenir le théâtre d’un ballet aérien, le temps d’un après-midi. Les trois armées étaient représentées lors de ces démonstrations. En effet, l’armée de terre, avec le 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Bayonne a fait une démonstration de sauts en parachute. La Marine nationale a quand à elle présenté un de ses hélicoptères Dauphin de la flottille 35F, de La Rochelle, pour une démonstration d’hélitreuillage.

À chacun de nos passages à Saint-Jean-de-Luz, la confrérie des corsaires basques intronise les nouveaux pilotes de notre équipe. Il n’y en a pas eu cette année, et le directeur adjoint de l’unité ainsi que Marty, pilote du Rafale solo display qui a également volé lors du meeting, ont été intronisés à cette occasion.

 

Dès le lendemain, nous avons quitté le Pays basque pour l’Aveyron et sa préfecture, Rodez.

Le meeting de dimanche a été organisé par l’association « Tout le monde contre le cancer », dont la Patrouille de France a été la marraine. Cette structure réalise chaque année des centaines d’actions afin d’améliorer le quotidien des malades et de leurs familles, dans 140 hôpitaux et maisons de parents, partout en France. La maladie impactant aussi les proches, l’association mène en outre des actions auprès des parents, des frères et des sœurs, pour qu’eux aussi partagent des moments de rêve et de douceur.

La première édition du meeting a eu lieu en 2015, et nous y avions présenté notre démo. Ce dimanche, pour la seconde édition du meeting, nous nous sommes de nouveau produits dans le ciel ruthénois. Près de 10 000 personnes étaient présentes, également venues voir entre autres la patrouille Couteau Delta avec ses deux Mirage 2000D, l’équipe de voltige de l’armée de l’air et plusieurs « battles » dans le cadre des Free flight World masters.

Nous volerons lors de la Fête de l’air de l’aérodrome des Mureaux samedi 9 septembre, et le lendemain au International Sanicole Airshow, en Belgique.

 

Crédits photos :
SGC Julien Mortreuil
Juan Miguel Anatol Paz / Leso Spotters
Éric Roustand

 

Remonter