Représentations et célébrations

Rédigé par : ASP Emmanuelle JOURDAN, le 27 avril 2017

Après notre passage au-dessus du Golden Gate à San Francisco le 15 avril 2017, nous avons repris le chemin de l’est. Après avoir rencontré les Thunderbirds à deux reprises lors de cette tournée, nous sommes allés les voir chez eux le 17 avril, sur la base aérienne de Nellis (Nevada), non loin de Las Vegas. Après un premier entraînement, où nous avons emmené en vol plusieurs de leurs pilotes dans nos Alphajet, deux d’entre nous ont volé dans leurs F-16, pour une de leurs répétitions.

L’équipe officielle de démonstration de l’armée de l’air américaine est née en 1953, sur la base aérienne de Luke, en Arizona. L’avion utilisé était alors le F-84G Thunderjet. Trois ans plus tard, l’équipe déménagea sur la base aérienne de Nellis.

Le nom de « Thunderbird », ou « oiseau-tonnerre » en français, a été choisi pour l’équipe en l’honneur de la créature légendaire du même nom, qui est retrouvée dans les légendes et cultures de plusieurs communautés amérindiennes d’Amérique du Nord. Selon les tribus, les croyances afférentes à l’oiseau-tonnerre varient, mais de manière générale, il est un symbole de puissance et de force.

 

Le 19 avril, nous avons continué notre retour vers l’est des États-Unis. Pendant ce trajet, nous avons survolé l’United States Air Force Academy, située à Colorado Springs (Colorado), où sont formés les officiers de l’US Air Force. Il s’agit de l’équivalent de l’École de l’Air, située sur la base de Salon-de-Provence. Notre charognard actuel a effectué une partie de sa formation à l’USAFA, dans le cadre d’un échange entre les deux écoles. Ce survol a donc été l’occasion de célébrer la coopération militaire des États-Unis et de la France dans le domaine de la formation.

Après deux jours de transit, nous sommes arrivés le 20 avril sur la base aérienne de Langley (Virginie), où se tenait l’exercice Atlantic Trident 2017 (anciennement appelé TEI, Trilateral Exercise Initiative), du 12 au 28 avril. Le Royaume-Uni, les États-Unis et la France ont participé à cet exercice conjoint qui a pour but d’entretenir l’interopérabilité et la connaissance mutuelle entre les armées de l’air de ces 3 pays. Des Typhoon, britanniques, des F22 et F35 américains et des Rafale français se sont succédés dans le ciel de la base de Langley, multipliant les vols dans le cadre d’un partenariat stratégique entre les armées de l’air américaine, britannique et française

Nous sommes repartis le 22 avril en direction de Stewart (New York), pour un événement lié au meeting qui s’y tiendra le 01 et 02 juillet prochains. Le lendemain de notre arrivée, nous avons présenté une démo beau temps.

 

Place maintenant au NATO Festival, qui se tiendra sur la base navale de Norfolk (Virginie), les 28 et 29 avril. Nous quitterons ensuite le territoire américain le 30 avril, pour le Canada, où nous présenterons notre démo le jour même au meeting de Gatineau.

 

Crédits photo : SIRPA/EPAA/Armée de l’air

 

Remonter