Sainte-Maxime ou la douceur de vivre

Rédigé par : LTT Antonia Buroni, le 12 octobre 2016

2016_10_08_IMG_9999_2098

Notre dernière semaine de meetings de cette année 2016 se termine. Nous étions dans le sud-est de la France pour nos deux dernières démonstrations devant le public. Nous avons commencé, le jeudi 6 octobre, par la base aérienne 115 d’Orange Caritat à l’occasion des 75 ans de l’escadron de chasse 2/5 « Île de France ».

 

L’histoire de cet escadron commence en effet le 20 octobre 1941. Le général De Gaulle signait alors le décret qui a lancé la création de la première unité de chasse française libre autonome en Grande-Bretagne, dans l’objectif de répliquer face aux allemands. Il s’agissait du « Free French Squadron 340 » de la Royal Air Force (l’armée de l’air britannique), qui volait alors sur Spitfire.

Le 2/5 « Île-de-France » est installé depuis 1951 sur la base aérienne d’Orange. Aujourd’hui en charge de l’entraînement et de la transformation opérationnelle de tous les pilotes de Mirage 2000, il a pour vocation la défense aérienne. Il est équipé de 17 Mirage 2000 B et de 7 Mirage 2000 C.

 

Après une cérémonie militaire, les démonstrations aériennes ont commencé. Se sont succédés pêle-mêle les Mustang, Spitfire, Rafale, Fouga Magister. Puis nous avons décollé, en compagnie de deux Mirage 2000, pour quelques passages ensemble au dessus du public. Nous avons ensuite présenté notre série, pour clôturer cet après-midi le nez en l’air.

 

Samedi 8 et dimanche 9 octobre, les Free Flight World Masters ont pris leurs quartiers pour leur sixième édition consécutive à Sainte-Maxime (Var), et nous étions bien évidemment présents pour l’occasion. 200 000 spectateurs étaient au rendez-vous.

Cette fête aérienne allie la voltige à la vitesse de la formule 1, le tout dans une ambiance dynamique et festive. Sur deux jours, des avions de voltige se sont affrontés en duel, avec à leurs commandes les meilleurs pilotes de voltige du monde. Ils se sont affrontés sur des figures imposées mais aussi en « libre intégral ».

Autour de cette compétition, remportée par le capitaine Alexis Busque de l’équipe de voltige de l’armée de l’air, d’autres aéronefs se sont produits. Le F16 belge, la patrouille ASPA espagnole, mais aussi les ambassadeurs de l’armée de l’air étaient présents, dont les Cartouche Doré pour lesquels il s’agissait du dernier meeting avant leur dissolution. Nous leur rendons hommage pour ces 27 années d’existence pendant lesquelles ils ont parcouru les cieux avec brio, aux commandes de leurs TB 30 Epsilon.

 

Pour nous, il s’agissait de la dernière démonstration de la saison.

 

Mercredi 12 octobre, la dernière représentation de la Patrouille de France 2016 se tiendra à Salon-de-Provence, devant les militaires de la base aérienne 701 et leurs familles. Nous commencerons par la suite l’entraînement pour la saison 2017.

Remonter