PAF US Tour 2017. Cérémonie 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.

Se souvenir, et célébrer

Rédigé par : LTT Antonia Buroni, le 11 avril 2017

Ces derniers jours ont été consacrés aux célébrations, anniversaires et commémorations. En effet, nous sommes avant tout présents aux États-Unis afin de célébrer le centenaire de leur entrée en guerre dans le premier conflit mondial. Nous avons reçu une invitation de la part du gouvernement américain, pour participer à la cérémonie de commémoration de cet événement, qui se tenait au National World War I Museum and Memorial (mémorial et musée national de la Première Guerre mondiale) à Kansas City (Missouri)

 

Cet anniversaire a été célébré le 6 avril 2017, 100 ans jour pour jour après le vote par le Congrès américain de « la reconnaissance de l’état de guerre entre les États-Unis et l’Allemagne. » Ceci fait suite à la décision de l’Allemagne de faire la guerre sous-marine aux navires neutres faisant affaire avec les pays de l’Entente et à l’interception par les Britanniques d’un télégramme du ministre allemand des Affaires étrangères, demandant à son ambassadeur à Mexico de conclure une alliance avec le Mexique, contre les États-Unis.

À cet instant-là, la Grande Guerre, jusqu’alors européenne, est devenue mondiale.

Nous avons effectué deux passages au-dessus du mémorial, ce jeudi 6 avril. Le devoir de mémoire est fondamental, pour que les événements dramatiques du passé ne se reproduisent plus jamais. À ce titre, nous avons été vraiment fiers de participer à cet hommage, et nous avons énormément pensé à ceux et celles qui ont combattu lors de ce conflit mondial et qui y ont perdu la vie, ou qui y ont été blessés.

 

Le jour même, nous sommes partis pour la base aérienne de Maxwell (Alabama), afin de participer à un meeting de 2 jours qui célébrait ce centenaire, mais aussi les 70 ans de l’armée de l’air américaine. Le chef d’état-major de l’armée de l’air, le général André Lanata, était présent à notre arrivée, et a participé à plusieurs événements autour de ce meeting.

Le 18 août 1907, au sein du corps des transmissions de l’US Army, une formation aéronautique voit le jour. Ce n’est que le 18 septembre 1947 qu’elle devient autonome. Après plusieurs appellations, elle devint alors une nouvelle branche des Forces armées des États-Unis sous le nom de United States Air Force.

Nous avons participé à une cérémonie de dépôt de gerbes au cimetière d’Oakwood, pour honorer la mémoire d’aviateurs français décédés à l’entraînement sur la base de Maxwell, durant les deux guerres mondiales. 20 d’entre eux y sont enterrés. Tous les ans, les officiers français en échange à l’Air University leur rendent hommage, le dimanche précédant le « Veterans Day ».

À Maxwell, deux d’entre nous, le commandant Dubois et le capitaine Tardif, ont eu la chance de voler avec les Thunderbirds  en place arrière de leurs F-16. Ces beaux vols ont permis de renforcer les liens qui nous unissent à la patrouille de l’armée de l’air américaine. Il s’agissait aussi d’un échange sur nos façons de travailler, qui s’est avéré très enrichissant. Nous sommes ravis d’avoir pu embarquer avec eux.

Pendant deux jours, nous avons présenté notre série au public, venu assister à ce meeting sur cette base aérienne située dans la ville de Montgomery. 10 blessés de guerre français du Cercle Sportif de l’Institution Nationale des Invalides (une de nos associations filleules) nous accompagnaient, et nous avons pu partager avec eux ce meeting de commémorations. Nous restons admiratifs devant le courage de ces militaires qui ont été blessés au combat, et ils constituent un modèle de persévérance et de force et pour nous tous.

Les spectateurs du meeting ont pu assister à des démonstrations en vol de plusieurs types d’aéronefs, et notamment à un largage de palettes par les huit C-130 Hercules stationnés sur la base de Maxwell, ainsi qu’à l’Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force britannique.

 

Nous allons passer 2 jours sur la base navale de Pensacola (Floride), où nous rencontrerons les Blue Angels, patrouille acrobatique de la Marine américaine. Nous prendrons ensuite la route de l’ouest, en direction de Dallas, Santa Fe et le survol du Grand Canyon.

 

Crédits photo : SIRPA/EPAA/Armée de l’air

 

PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US TOUR 2017PAF US Tour 2017. Cérémonie 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.PAF US Tour 2017. Cérémonie 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.PAF US Tour 2017. Cérémonie 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.PAF US Tour 2017. Cérémonie 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.PAF US Tour 2017. Cérémonie 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.PAF US Tour 2017. Cérémonie 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.PAF US Tour 2017. Cérémonie 100 ans de l'entrée en guerre des États-Unis.PAF US Tour 2017. Les Alphajets de la Patrouille de France aprés leur démonstration lors du meeting aérien sur la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Les Alphajets de la Patrouille de France aprés leur démonstration lors du meeting aérien sur la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Les pilotes de la Patrouille de France à la rencontre du public aprés leur démonstration lors du meeting aérien sur la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Les pilotes de la Patrouille de France à la rencontre du public aprés leur démonstration lors du meeting aérien sur la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Démonstration de la Patrouille de l'US Air Force "Thunderbirds" au meeting aérien de Maxwell AFB dans l'Alabama.PAF US Tour 2017. La Patrouille de France lors du meeting aérien sur la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Le Cdt Christophe Dubois, leader de la Patrouille de France, descend de l'Alphajet aprés une démonstration lors du meeting aérien sur la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Le commandant Nicolas Lieumont, charognard de la Patrouille de France, se prépare devant son Alphajet avant de décoller de la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Un mécanicien de la Patrouille de France lors de la mise en route d'un Alphajet avant de décoller de la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Un mécanicien de la Patrouille de France, le chef du service dépannage, lors de la mise en route des Alphajet avant de décoller de la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Un mécanicien de la Patrouille de France lors de la mise en route d'un Alphajet avant de décoller de la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.PAF US Tour 2017. Les pilotes de la Patrouille de France après leur démonstration lors du meeting aérien sur la base américaine de Maxwell, dans l'État d'Alabama.

 

Remonter