SOUVENIR DES CENT ANS DE L’INVASION DE LA BELGIQUE

Rédigé par : CNE Yannick QUICHAUD & CNE Olivier BLANC-TAILLEUR, le 6 août 2014

L’immensité océanique et ses embruns

Stationnée sur la base aérienne de Mérignac, la Patrouille de France était attendue le 2 août dernier en Aquitaine, à Lacanau.

Bordant l’océan atlantique, Lacanau est une station balnéaire située sur la côte d’argent à l’ouest du département de la Gironde où se déroule chaque année une compétition majeure dans le monde du surf : le Lacanau Pro.

Ennivrées par les embruns de la façade atlantique, les pieds dans l’eau et sous un soleil radieux, près de 25000 personnes s’étaient données rendez-vous le samedi 3 août en front de mer pour admirer la démonstration « beau temps » de la Patrouille de France.

Sous le regard avisé de Laurent Peyrondet, maire de Lacanau, et de Marie Recalde, députée de la 6e circonscription de la Gironde, adjointe au maire de Mérignac et membre de la commission de Défense, la Patrouille de France est venue séduire le public médocain et ses estivants.

« J’ai ressenti beaucoup d’admiration et vous avez donné du plaisir à toutes ces personnes, et sans doute suscité quelques vocations », nous confiait monsieur le maire.

Liège : hommage aux soldats belges disparus lors de la Grande Guerre

Le lendemain, la Patrouille de France s’est dirigée vers la Belgique pour se poser sur la base aérienne de Beauvechain.

Le 4 août 1914, les allemands envahirent la Belgique, transgressant leur neutralité.

La bataille de Liège fut la première menée par l’Empire allemand durant la Première Guerre mondiale.

Un siècle plus tard, nous rendions hommage à ceux qui se sont sacrifiés pour le triomphe de la liberté et le salut du monde en défilant au-dessus de la ville de Liège le lundi 4 août.

L’Europe a ainsi commémoré le 100ème anniversaire de l’invasion de la Belgique par les troupes allemandes, acte qui précipita la Grande guerre devenue mondiale par le jeu des alliances.

Pas moins de douze chefs d’Etats se sont déplacés afin d’entretenir le devoir de mémoire.

« Jamais, sous le soleil, une âme n’oubliera ceux qui sont morts pour le monde, là-bas à Liège » – Émile Verhaeren (Ceux de Liége)

Nous remercions le lieutenant-colonel Gardes, commandant en second de la base de Mérignac, monsieur Peyrondet, maire de Lacanau, ainsi que le lieutenant-général aviateur Claude Van de Voorde, commandant de la base aérienne de Beauvechain et plus particulièrement le commandant Deroubaix, pour la qualité de leur accueil.

Remonter