Un weekend maritime

Rédigé par : ASP Emmanuelle JOURDAN, le 18 août 2017

Après dix jours sans vols, pendant lesquels les mécaniciens de l’équipe du dépannage ont effectué diverses maintenances sur les avions, nous avons repris le chemin des meetings ce weekend.

C’est près des Pyrénées que nous avons volé, dimanche. Nos Alphajet étaient basés sur l’aéroport de Tarbes, dans le cadre de notre participation au meeting de Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne). C’est la troisième fois que nous volons sur la commune, après 2000 et 2004.

Située à un peu plus de 100 kilomètres au sud-est de Toulouse, la cité fait partie du pays de Comminges. Cette région des Pyrénées comprend aujourd’hui des territoires de plusieurs départements : Hautes-Pyrénées, Haute-Garonne, Gers et Ariège. Elle correspond à une zone occupée par les Convènes, peuple ibéro-aquitain de l’Antiquité. La capitale en était Lugdunum Convenarum, aujourd’hui Saint-Bertrand-de-Comminges, fondée au Ier siècle av. J.-C.

La cathédrale Sainte-Marie, située au sommet d’un éperon rocheux, est emblématique de la commune : les débuts de sa construction datent de l’an 1100. Jusqu’au XVIe siècle, on lui rajouta sans cesse de nouveaux éléments, et l’édifice regroupe donc aujourd’hui des caractéristiques architecturales romane, gothique et Renaissance.

Le meeting aérien du 13 août a été organisé par l’association « les  ailes pyrénéennes ». 130 bénévoles ont travaillé à la mise en place de cette manifestation aérienne, où environ 30 000 spectateurs étaient présents, dans cet écrin de verdure du piémont Pyrénéen. Ils ont pu également voir les évolutions de l’équipe parachutiste de l’armée de l’air.

 

Le lendemain, lors de notre vol de transit en direction de Toulon, nous avons effectué plusieurs passages au-dessus de communes du bord de la mer Méditerranée : Agde, Sète, Frontignan, Marseille, La Ciotat, Bandol, Sanary… Ce fut l’occasion de déposer le drapeau tricolore à plusieurs reprises dans le ciel de France, pour les nombreuses personnes présentes sur la côte méditerranéenne en cette période de vacances estivales.

Nous nous sommes ensuite posés sur la base d’aéronautique navale (BAN) de Hyères Le Palyvestre, site de la Marine Nationale, qui était notre base pour cette étape varoise.

Si nous étions présents dans cette région, c’est pour présenter notre démo le 15 août, comme nous le faisons chaque année, à l’occasion de l’anniversaire du débarquement de Provence du 15 août 1944.

100 000 personnes étaient présentes cette année sur les plages du Mourillon. La Marine Nationale était représentée dans le ciel varois, avec un Falcon 50 et un hélicoptère dont les missions sont la surveillance et le sauvetage maritime. Tout comme le capitaine Martinez, pilote du Rafale solo display Ils ont effectué des démonstrations et survols sous les yeux des spectateurs massés sur les plages toulonnaises. Nous avons ensuite présenté notre démo beau temps au-dessus des plages du Mourillon, en toute fin d’après-midi.

Après un dernier posé à Hyères, nous avons décollé pour rentrer à Salon.

 

Nous serons présents ce weekend à Perros-Guirec (Côtes-d’Armor) samedi 19 août, et au « Festival of flight 2017 » de Biggin Hill (Royaume-Uni) le dimanche 20 août.

 

Crédits photos :
ADJ Florian Bertolina
SGC Julien Mortreuil
Fanny Barbarot
Théo Franchi
Maxime Garcia / Spot’Air
Manuel Belleli

 

 

 

 

Remonter